Libérer votre créativité !


" La créativité n’est rien de plus qu’une expression individuelle de vos besoins, de vos désirs et de votre singularité. "

La sophrologie est une méthode psycho corporelle qui est avant tout connue pour améliorer sa confiance en soi, la détente , le mieux-être et le lâcher prise .

Mais elle est donne aussi les outils pour développer sa créativité en stimulant son activité cérébrale de son hémisphère droit . Elle libère ses potentiels enfouis en soi qui sont parfois bloqués par des filtres éducationnels trop rigides.

L’objectif est de stimuler l’imaginaire afin de créer une expérience mobilisant la conscience.

Pour y accéder, il suffit, guidé par un professionnel en sophrologie, de prendre conscience de sa respiration, de détendre chaque partie de son corps grâce à son souffle .

A son rythme, simplement , sans jugement avec ce qui se passe à ce moment là dans notre tête.

Laissez passer vos pensées parasites,

Accueillez tous vos ressentis corporels.

Soyez bienveillant avec vous même.


La créativité laisse jaillir des ressources de son imaginaire


Cet état favorable à un entière relaxation du corps et de l'esprit permet de se libérer de certains conditionnements et de stimuler efficacement ses envies, ses besoins positifs.


Réalisez que vos envies sont unique, dépliez vos forces, vos talents, vos atouts, vos envies portés en vous . "Que puis-je faire aujourd'hui pour occuper ma place sur cette terre?"*


J'ai besoin de m'exprimer autrement que par des mots, je veux etre libre et développer ma créativité enfouie en moi.


Je me visualise ensuite en train de créer un nouveau chemin de vie .


J'ai essayé la sculpture avec mon amie Isabelle Guiller, sculptrice en art thérapie. Un moment de pause dans ma vie, ou en déposant mes doigts et mes mains sur ce grès, il est ressorti un partie de moi même.


Les techniques de la sophrologie m'ont permis d'atteindre et de " toucher du doigt" une nouvelle inspiration.

Oriane de Buttet, Sophrologue- Versailles

* " La force de s'incarner " de Marie-Pierre Dillenseger