La Douceur : Effet Boomerang



S'offrir de la douceur qui vient de l'extérieur.

On s'y glisse, s'y love, s'y réchauffe, s'y cloisonne, s'y protège.

C'est facile, rapide et pourtant fugace.

Où trouver en permanence ce coin du feu, ce plaid moelleux, cette tasse de thé fumant, ce souvenir de baisers déposés?

Cette bienveillance de la douceur ne se trouverait-elle pas à l' intérieur de nous-même?


Mais où se loge-t-elle? Comment la percevoir pour la réactiver en soi?


En sanscrit, sa racine nait au cœur du corps. Elle se visualise juste en dessous du nombril.

Si on se concentre sur son souffle, sa respiration, elle nait au cœur du ventre.


Sentez et observez sans jugements, comme si c'était la première fois.

Percevez le souffle à cet endroit sacré.

Accueillez avec bienveillance et aménité tous ressentis, toutes sensations, puis les émotions qui s'en dégagent.


Et, lentement, à votre rythme, laissez diffuser la douceur dans ce corps vers votre cœur.

Laissez s'ouvrir un sourire intérieur et extérieur.

Pause

La vocation de la douceur est un don à double sens. Elle s'offre et se reçoit.

Des racines sanscrites mettent en exergue la bienveillance spirituelle ( quelle qu'elle soit ), la douceur physique et la tempérance.

Parce que la douceur envers soi est un pas vers le pardon. Se " par-donner " offre le fil rouge de la paix à soi et se déverse ainsi vers l'altérité.


Ressentez


Ne serais-je pas douceur et don à la fois?


Et voici l'effet boomerang qui se déploie.


"Son palais n'est que douceur, tout en lui respire le charme. Tel est mon amant, tel est mon ami, ô filles de Jérusalem! " Le cantique des cantiques

Ce palais est votre intérieur. De ce corps se diffuse la douceur intentionnelle

Telle est la douceur en soi qui se déverse du regard intérieur.


La douceur n'est pas tiédeur,

La douceur est force, tempérance, délivrance

Elle déclenche le meilleur. Elle force le respect. Elle déplace les montagnes.

Elle change votre être et irradie.


Oriane de Buttet, sophrologue Versailles


" Puissance de la douceur " de Anne Dufourmantelle